Quelles sont les formules de politesses pour un mail ?

Les mails sont devenus depuis très longtemps un moyen de communication qui a réussi à perdurer dans le temps. Que ce soit dans un but professionnel ou privé, on est plus tenté d’envoyer un e-mail qu’un SMS. La raison ? On peut plus s’épancher sur différentes questions dans un email. En outre, les mails sont plus faciles d’accès et sont consultés plus fréquemment que d’autres moyens de communication.

Discussion simple, demande d’emploi, contrat de prestation de service et même des actes légaux : tout peut se faire par mail désormais. C’est, de nos jours, indispensable. Mais attention, ce n’est pas parce que vous discutez dans le monde virtuel que vous pouvez vous permettre de ne pas respecter les convenances.

Malgré le côté virtuel de la chose, les mails doivent garder un ton convivial et poli. D’où la nécessité notamment d’expressions de toutes sortes. En termes de formule pour conclure un mail, les particuliers et les professionnels n’ont que l’embarras du choix. Voici notamment quelques formules de politesses pour vous aider à rédiger votre mail.

À chaque email sa formule de politesse

Choisir la bonne formule de politesse pour votre email doit prendre en compte la personne à qui vous vous adressez. Il semble évident que vous n’allez pas terminer un mail de la même manière pour un supérieur que pour un ami.

  • Un ton formel pour les mails professionnels

On préconise un ton formel pour les mails professionnels, et ce, peu importe les destinataires, mais surtout s’il s’agit d’un message envers la direction.  Dans le lot, on compte notamment les fameuses :

  • Salutations distinguées
  • Les sincères salutations
  • Les cordiales salutations
  • L’expression de mes sentiments les plus distingués.

Mais si vous ne souhaitez pas un message trop étriqué, vous pouvez aussi finir sur « bien sincèrement » ou « salutations ».

  • Un ton plus neutre : une valeur sûre

En tant que responsable, vous devez avoir l’esprit de gestion d’équipe. En ce sens, vous devez être l’ami de vos collègues, mais aussi leur chef et savoir vous faire respecter. Ce qui peut causer problème dans la recherche des formules de politesse à utiliser dans vos mails.

Pour éviter le doute, le mieux est de rester neutre. En ce sens, vous pouvez terminer vos messages par :

  • Les meilleures salutations
  • Au plaisir de…
  • Ou très cordialement.

Assez convivial, mais plutôt ferme : ces derniers sont les plus utilisés de nos jours.

  • Qu’en est-il des mails d’ordre privé ?

Pour les amis et les membres de la famille, des styles de formules de politesse de ce genre ne semblent pas adaptés. Ils sont un peu trop secs. Raison pour laquelle certains se permettent des styles comme :

  • À bientôt
  • À plus
  • Ou mes amitiés.

Mais il est également possible de personnaliser vos formules de politesse de mail.

  • Adapter les formules en fonction de la situation

Il n’est pas rare par exemple de voir des messages se finir par :

  • Bonne continuation
  • Bonne journée
  • Bonne matinée

Tout dépend essentiellement du contexte.

Mais il est aussi possible de finir par une note d’humour, un diton, un adage ou une parole de chanson et de film. Tout dépend des envies et des gouts de chacun. C’est surtout encouragé pour les mails pour faire le point avec votre équipe en début de semaine. Le but étant de commencer la journée par une note positive.

Le « bien à toi » : un sujet à controverse

Pendant des années, on a aussi utilisé le « bien à toi », comme une des formules de politesse pour un mail. Mais la tendance semble s’être essoufflée. De nos jours, rares sont les messages qui finissent ainsi. Et pour cause, l’expression a été sujette à controverse.

  • Peu rassurante

Le but d’une formule de politesse est de rassurer le destinataire. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle ont utilise les termes « veuillez »  en début de chaque expression. Et pourtant « bien à toi » n’a rien de rassurant.

  • Une expression qui n’a pas de sens

En outre, « bien à toi » ne semble avoir de sens. On souhaite le meilleur avec le mot « bien » en début d’expression. Mais la véritable signification de la formule reste encore floue.

Pour éviter tout mal entendu, il est mieux de s’abstenir.

  • Un ton un peu trop convivial

En outre, dans un mail adressé à un supérieur, on conseille vivement d’éviter cette formule de politesse. Elle est un peu trop conviviale. Dans la langue française, le terme « vous » est une marque de respect. Alors qu’ici, on utilise la seconde personne du singulier.

Le « cordialement » : une formule de politesse qui marche à tous les coups

Selon les sondages, une grande partie des mails se terminent aujourd’hui par un « cordialement ». Ce peut être un message à adresser à un collègue, à un ami ou membre de la famille ou à un supérieur. C’est LA valeur sûre de toutes les formules de politesse pour un mail.

  • Un ton neutre

Le « cordialement » fait partie des formules de politesse d’un ton neutre. D’ailleurs, vous pouvez en faire usage pour conclure une demande de poste. Il garde un ton assez convivial, tout en marquant le respect.

  • Une abréviation possible

Si vous discutez avec des amis ou des connaissances de longue date, vous pouvez économise du temps en écrivant l’expression « cordialement ». Dans certains mails, on l’écrit simplement « Crdt ».

Comment finir les formules de politesses dans un mail ?

Outre l’expression en elle-même, sachez qu’il existe des normes pour finir les mails. Le but étant de garder une certaine proximité avec le destinataire, malgré que l’on communique à travers le spectre virtuel.

  • Une virgule à la fin de la phrase

Sachez que pour une formule de politesse, le point n’est pas nécessaire, voire à bannir. Pour terminer l’expression, on utilise la virgule.

  • Une signature virtuelle

Par ailleurs, pour une certaine élégance dans le message, il est préférable de placer des signatures virtuelles après la formule de politesse. Sur les comptes Gmail par exemple, vous pouvez marquer votre nom et votre prénom ainsi que votre profession dans les paramètres du compte. Vous n’aurez pas ainsi à les mettre personnellement après chaque email. Le message sera automatiquement signé.

Il en est également de même sur les autres comptes mail. Et avec les bons outils, il est même possible d’y scanner votre signature. Ce sera une preuve de professionnalisme en plus.

  • Limiter l’utilisation des formules de politesse

Lors d’un premier mail, utiliser des formules de politesse est de mise. Néanmoins, quand la conversation se poursuit pendant la même journée, ce n’est pas nécessaire d’écrire « cordialement » après chaque message.

Les formules de politesse sont utiles quand vous commencez une conversation par mail et quand vous la finissez. Cela évitera les pertes de temps et la monotonie.

<!– 411119183e185097 –>

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s